Chrysler Pacifica 2017 – Convaincante?

ESSAIS ROUTIERS par Jean-Pierre Bouchard, décembre 29, 2016

APPRECIATION DE: Chrysler - Pacifica 2017

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

La Chrysler Pacifica 2017 frappe le grand coup. La remplaçante de la Town & Country, qui prenait sérieusement de l’âge, apporte-t-elle des arguments plus convaincants? Bon nombre de consommateurs continuent d’apprécier les qualités des fourgonnettes. Mais leur choix reste limité en comparaison des véhicules qui les ont supplantées : les utilitaires sport et multisegments de ce monde. Voyons ce que la nouvelle Pacifica a à offrir et ce qui la démarque des autres. 

Chrysler, qui a démocratisé la fourgonnette en lui donnant une vocation plus familiale qu’utilitaire au milieu des années 1980, a écoulé quelque 47 000  Dodge Grand Caravan au Canada en 2015. C’est presque deux fois plus que les ventes combinées de Honda Odyssey et de Toyota Sienna. Explication rationnelle? Un prix difficile à battre par rapport à la concurrence. Autre possibilité : la Kia Sedona, dont les ventes demeurent marginales, mais en progression.  

Avec la Chrysler Pacifica 2017, c’est surtout les deux japonaises que le constructeur a dans la mire. Et dans leurs versions les plus luxueuses : la Touring du côté de la Honda Odyssey et la XLE du côté de la Toyota Sienna, elles frisent les 50 000 $.  

Le constructeur américain décline la nouvelle venue en trois versions : Touring-L, Touring L-Plus et Limited. L’échelle de prix varie de 37 790 $  à 51 995 $. 

Aménagement intérieur : 7 à 8 passagers y trouvent leur compte!

ch017_005pfvccuspi2fb73c8beg4e1rriv9d De sept à huit passagers, selon la version, trouveront facilement leurs aises dans le vaste habitacle adroitement aménagé. Ils apprécieront l’espace généreux pour les jambes et la tête, à l’avant comme à l’arrière, et le confort, ainsi que de nombreux espaces de rangement.  

L’ingénieux système Stow’n Go permet de moduler facilement et rapidement la configuration des sièges de deuxième et troisième rangées et, au besoin, d’augmenter le volume de chargement. En revanche, il pénalise quelque peu le confort des sièges de ceux deux rangées en raison de leur rembourrage moins généreux. Ils se rangent toutefois sans effort dans le plancher, et se glissent pour faciliter l’accès aux places de la troisième rangée, y compris lorsqu’un siège d’auto pour enfant y est fixé.  

Pour vous simplifier la vie, la Chrysler Pacifica 2017 comporte des portes coulissantes et un hayon à commande électrique, que l’on peut activer au moyen du pied dans les deux cas. Autre petit détail pratique, les sièges de troisième rangée que l’on peut relever ou ranger au moyen d’une commande électrique. Une fois ces sièges en place, on dispose encore d’un espace utilitaire raisonnable. 

ch017_050pf5jsit3evek9sslhahntudp4vsk Les concepteurs de Chrysler ont la main particulièrement heureuse en matière de confection d’habitacles. Et celui de la Pacifica en témoigne une fois de plus. La plupart des matériaux utilisés sont de belle facture, et ils sont agencés avec soin. La version Limited reçoit notamment des sièges à dessus en cuir Nappa de catégorie supérieure avec empiècements perforés, ventilés à l’avant, et un toit ouvrant panoramique composé de trois panneaux. Ainsi, même les passagers des places arrière peuvent apprécier l’éclairage naturel qui baigne l’habitacle. 

Le conducteur profite d’une excellente ergonomie. L’importante surface vitrée assure une très bonne visibilité dans toutes les directions. Les commandes sont bien disposées et elles sont faciles à utiliser. L’écran tactile de 8,4 po facilite considérablement le réglage du système audio, de la climatisation, de la navigation, ainsi que d’autres caractéristiques de confort.

Le système d’info-divertissement propose d’ailleurs l’une des expériences d’utilisateur les plus positives sur le marché. Par contre, il est offert en option sur les autres versions, qui ne disposent que d’un écran de 5 po.

2017 Chrysler Pacifica Chrysler offre également en option un système de divertissement pour les passagers arrière. Il comporte deux écrans tactiles haute définition de 10 po installés au dos des sièges avant, ainsi que des jeux et des applications intégrés. 

Plus besoin de sortir l’aspirateur pour faire le grand ménage. Afin de nettoyer l’habitacle, Chrysler équipe la livrée Limited d’un aspirateur intégré. Il fallait y penser. 

Motorisation efficace

Chrysler confie toujours l’activation des roues avant de la Pacifica au V6 Pentastar de 3,6 L. Ce moteur de 287 chevaux procure d’excellentes performances. Il fait équipe avec une boîte automatique à neuf rapports, une composante unique au sein de la catégorie.

ch017_061pfb6j3n5kgvjptaulfdd7pf2kggp Efficace la plupart du temps, elle pénalise toutefois un peu la réactivité au moment d’enfoncer l’accélérateur pour effectuer un dépassement en comparaison de la Town & Country, pourtant plus lourde. En revanche, elle a contribué à améliorer de façon significative la consommation de carburant. De l’ordre de 10,1 L/100 km en moyenne durant l’essai. 

Un modèle hybride rechargeable dont l’autonomie est estimée à 48 kilomètres en mode tout électrique s’ajoutera bientôt à la gamme de la Pacifica. C’est une première au sein de la catégorie. La fourgonnette devrait consommer l’équivalent de 2,9 L/100 km.  

Tout en douceur

2017 Chrysler Pacifica Sur la route, la Pacifica plait par sa douceur de roulement et la qualité de son insonorisation. L’utilisation d’une suspension arrière indépendante favorise l’amortissement des secousses sur les mauvais revêtements. Le véhicule conduit pour cet essai était doté de jantes de 20 po, plutôt que des jantes de 18 po de série (ou de 17 po sur les versions Touring et Touring Plus). En courbe, le véhicule démontre un aplomb rassurant. La direction est précise et réagit rapidement, et son court diamètre de braquage facilite les manœuvres de stationnement. Au final, elle dégage l’agréable impression de conduire une berline. 

Chrysler n’offre pas la possibilité d’ajouter le rouage intégral. Pour l’heure, seule la Toyota Sienna bénéficie de cette avantage.  

En remplaçant la Town & Country par la Pacifica, Chrysler s’inscrit désormais sur le registre de la modernité. Et les arguments qu’il fournit son nettement plus convaincants, sur tous les plans : agrément de conduite, technologies de pointe, confort supérieur et, ce qui ne gâche rien, une carrosserie habilement modelée. 

Fiche technique de la Chrysler Pacifica 2017

  • Prix de base : 45 890 $
  • Prix du modèle essayé : 61 175 $
  • Entraînement : Traction
  • Moteur : V6, 3,6 L, 287 chevaux, 262 lb-pi de couple
  • Boîte : Neuf rapports