Ce que vous devez savoir avant de louer un véhicule à l’étranger

VOYAGES par Sylvie Rainville, décembre 19, 2017

Vous pensez louer un véhicule à l’étranger? D’abord, préparez-vous! Une bonne préparation réduira les risques d’avoir des ennuis loin de chez vous. En effet, quelques précautions sont nécessaires avant de quitter le pays. Les règles de conduite, entre autres, sont différentes selon l’endroit visité. De plus, il vous faudra peut-être obtenir certains documents.

Voici cinq conseils qui vous permettront de partir en vacances la tête tranquille et d’être bien protégé si, par malheur, un accident survient. Comme le dit le proverbe : mieux vaut prévenir que guérir!

  • Informez-vous auprès de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) 

Visitez le site de la SAAQ et consultez attentivement le dépliant Partir en toute assurance partout dans le monde. On y trouve une foule de renseignements utiles qui vous permettront de bien vous préparer, ainsi que des mises en garde et des conseils précieux en cas d’accident hors du pays. N’hésitez pas à l’imprimer ou à vous en procurer une copie papier que vous pourrez joindre à vos documents de voyage.

  • Renseignez-vous sur le ou les pays que vous allez visiter

Les règles de la circulation routière peuvent différer d’un pays à l’autre et même à l’intérieur des frontières d’un pays. D’où l’importance de bien vous renseigner pour vous familiariser avec les règles en vigueur aux endroits visités. Comment aborder un carrefour giratoire? Peut-on tourner à droite sur un feu rouge? De quel côté de la route conduirez-vous? Pour trouver réponse à ce genre de questions, consultez notamment des sites Internet et des guides de voyage.

  • Faites une demande de permis de conduire international

Ne prenez pas de risque et faites une demande de permis de conduire international avant de partir à l’étranger. Même s’il n’est pas exigé partout, ce document pourra vous faciliter la vie, ou du moins la communication, si vous êtes intercepté par un agent qui ne comprend pas le français. Il s’agit en quelque sorte d’une « traduction », en une dizaine de langues, de votre permis de conduire québécois. Il décrit, selon une classification internationale reconnue, les types de véhicules que vous êtes autorisé à conduire. Sans remplacer le passeport, il peut également servir de pièce d’identité. Valide pour une période d’un an au coût de 25 $, il doit toujours être accompagné de votre permis de conduire original.

  • Magasinez votre location de véhicule

Servez-vous d’Internet pour trouver la meilleure offre et vérifier la légitimité des compagnies de location. Le véhicule loué doit également répondre à vos besoins en matière d’espace, d’équipement et de consommation de carburant. Comparez les prix et les inclusions. De plus, n’oubliez pas qu’un véhicule équipé d’un système de navigation peut s’avérer très pratique. Et si vous devez faire face à des températures très élevées, pensez à la climatisation!

  • Vérifiez si votre protection d’assurance est adaptée à vos besoins

Avant d’acheter la couverture d’assurance d’une compagnie de location, demandez à votre assureur si votre protection actuelle couvre le véhicule de location à l’étranger. Il est important de préciser tous les endroits où vous prévoyez circuler. Votre police d’assurance automobile est peut-être suffisante. Sachez aussi que plusieurs compagnies d’assurance offrent des protections complémentaires (ou avenants) qui peuvent être ajoutées à votre assurance automobile. Renseignez-vous! Par ailleurs, vérifiez la couverture pour l’assurance voyage rattachée à votre carte de crédit. Notez que si vous êtes déjà couvert, vous devrez fournir la preuve à la compagnie de location.

Finalement, lorsque vous aurez terminé la préparation de votre voyage, assurez-vous de faire une copie de tous vos documents importants : passeport, permis de conduire québécois et international, contrat de location, assurances voyage et de location automobile, numéros de téléphone d’urgence et autres.

Bon voyage et bonne route!