BMW X3 2018 – Au faîte de sa maturité?

ESSAIS ROUTIERS par Jean-Pierre Bouchard, mars 17, 2018

APPRECIATION DE: -

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

Le X3 fait figure de précurseur dans la catégorie des VUS compacts haut de gamme. En 2003, le constructeur bavarois a créé, ni plus ni moins, une nouvelle catégorie, qu’Audi, Mercedes-Benz ou Volvo ont adopté plusieurs années plus tard. Le BMW X3 2018 fait son entrée en tant que troisième génération. A-t-il atteint la maturité nécessaire pour semer la nouvelle concurrence? Notre modèle à l’essai,  le xDrive30i , possède de nombreux arguments pour vous convaincre.

BMW X3 2018 Pour cette récente génération, la troisième, les concepteurs ont privilégié des formes plus enveloppantes et utilisé des composantes comme un capot plus long avec porte-à-faux court à l’avant, qui lui donnent de la prestance et de la robustesse. Il faut tout de même un œil aiguisé pour le différencier de son petit frère, le X1, qui a reçu un traitement beauté en 2016.

En examinant attentivement les données techniques du X3 2018 et de son prédécesseur, on ne constate aucune différence significative sur le plan des dimensions, à l’exception de l’empattement,  plus long de 5,4 cm. L’habitacle offre, ici et là, quelques millimètres additionnels pour les jambes et la tête. Des dimensions au final sensiblement comparables aux Audi Q5, Mercedes-Benz GLC, Volvo XC60 et Infiniti Q50, qui ont tous fait l’objet d’une transformation majeure pour l’année modèle 2018.

Sobre et de bon goût

08-bmw-x3-2018 On prend facilement place à bord du véhicule. Et une fois installé, on apprécie l’aménagement et la présentation, sobre et de bon goût. En optant pour un ensemble d’options – et des options, il y en a plusieurs ! – on peut modifier l’éclairage ambiant en fonction de son humeur et embaumer l’habitacle de différentes fragrances.

Les sièges avant procurent un excellent soutien. Ils traduisent l’esprit sportif de la marque. Certains pourraient toutefois leur reprocher leur fermeté. Heureusement, on peut compter sur plusieurs réglages électriques pour optimiser le confort. Les personnes de plus grande taille devraient apprécier l’assise ajustable pour offrir un meilleur soutien pour les cuisses. Le dégagement pour les jambes et la tête conviendra à la plupart des occupants. À l’arrière, l’espace conviendra surtout à des passagers de taille moyenne, surtout en raison du dégagement plus limité pour les jambes.

Les instruments de bord sont faciles à lire et la plupart des commandes tombent sous la main. Certains boutons pour le réglage du système de climatisation auraient cependant avantage à être plus gros pour éviter de quitter les yeux de la route en les cherchant. Contre-intuitif, le levier des vitesses nécessite une période d’adaptation pour en rendre l’utilisation naturelle, au contraire du système iDrive qui permet de naviguer dans les différents menus affichés sur un écran de grande dimension (10,2 po), au moyen d’une commande rotative placée sur la console centrale et de boutons. L’iDrive permet de personnaliser les nombreuses fonctions du véhicule, dont certaines comme l’affichage tête haute, nécessite une petite recherche dans le guide du propriétaire. Autrement, le fonctionnement est convivial.

L’habitacle reçoit des matériaux utilisés pour la plupart d’une grande qualité, souples et doux au toucher, assemblés avec rigueur. Et il filtre efficacement les bruits extérieurs.

Des options, encore des options!

10-bmw-x3-2018 Il faut pratiquement une formation pour s’y retrouver. Certaines font partie d’un groupe, d’autres peuvent être ajoutées séparément à condition de les combiner avec d’autres. Il vaut mieux s’amuser directement dans le configurateur du site www.bmw.ca. En additionnant le Groupe suprême (13 900 $), le groupe Gamme sport M (2 900 $) et le groupe sport M Plus (1 500 $), BMW fait bondir le prix de départ de 48 000 $ (un peu plus que la concurrence) à 67 195 $, en incluant la peinture métallique (895 $). Pour ce prix, c’est toutefois la totale !

Le Groupe Suprême, le plus complet, comprend entre autres caractéristiques, un immense toit ouvrant panoramique, l’affichage tête-haute pour la vitesse du véhicule et d’autres données de bord, un puissant système audio Harman Kardon, des sièges habillés de cuir Vernasca et ventilés à l’avant, des sièges arrière réglables et chauffants, le groupe air ambiant, ainsi que des dispositifs d’aide à la conduite. La liste est relativement exhaustive.

Afin de donner une apparence encore plus sportive au X3 xDrive 30i, BMW propose l’ajout d’éléments cosmétiques et techniques inspirés des véhicules de hautes performances de la marque. En plus de jantes en alliage de 20 po (plutôt que de 19 po), la Gamme sport M comporte notamment, un ensemble qui rehausse l’aérodynamisme du véhicule, alors que le Groupe sport M Plus ajoute un contrôle dynamique de l’amortissement, des freins et une direction réglés pour rehausser l’agrément de conduite.

Un moteur à 4 cylindres peut-être, mais il n’a rien à envier aux 6 cylindres!

09-bmw-x3-2018 Le nouveau BMW X3 xDrive30i est propulsé par un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 L de 248 chevaux. Il produit un couple de 258 lb-pi dans une plage allant de 1 450 à 4 800 tr/min. Relié à une boîte automatique à 8 rapports, dont le fonctionnement ne soulève aucune critique, il ne donne jamais l’impression d’être essoufflé au moment d’accélérer et d’effectuer un dépassement. Et à peine perçoit-on la présence du turbo. C’est un moteur qui a peu à envier à un 6 cylindres.

Le conducteur peut sélectionner l’un des trois modes de conduite, dont un permettant d’optimiser la consommation de carburant et un autre d’obtenir une conduite plus aiguisée. Lors de l’essai, qui comportait pourtant un aller-retour Québec Montréal, j’ai obtenu une consommation moyenne de 11,6 L/100 km.

Pour 2018, BMW lance le M40i (à partir de 61 500 $). C’est la première fois qu’un X3 entre dans la famille M. Pour le constructeur, il ne s’agit pas ici de tromper l’œil par des artifices sportifs, mais d’offrir un véhicule accomplissant des performances de haut calibre. Il le place ainsi en travers du chemin des Audi QS5 et Mercedes-AMG GLC 43.

En levant le capot, on découvre un 6 cylindres de 3,0 L, dont les 355 chevaux et le couple de 369 lb-pi (1 520 à 4 800 tr/min) permettent, selon BMW, de boucler un 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. En comparaison, le Audi SQ5 2018, composé d’un groupe propulseur comparable, effectue le même exercice en 5,3 secondes. Je vous lance le défi de percevoir la différence sur la route.

Pour l’heure, et c’est bien dommage, BMW n’offre aucune solution électrique ou hybride rechargeable (PHEV) pour son X3. Il a toutefois annoncé qu’il proposerait un modèle électrique en 2020. Actuellement, seul le X5 dans la famille des VUS profite de cette technologie.

Maniabilité et agrément de conduite au menu

Le X3 brille par sa maniabilité et son agrément de conduite. Précise, la direction réagit au doigt et à l’œil. En virage, il conserve un aplomb remarquable. Malgré la fermeté de la suspension, il offre une impressionnante douceur de roulement et amortit efficacement les imperfections de la route. Le contrôle dynamique de l’amortissement, compris dans le Groupe sport M Plus, comprend des amortisseurs commandés électroniquement qui ajustent la réponse des amortisseurs à la surface de la route et aux conditions de conduite. Il inclut également des freins avant et arrière dont le diamètre des disques est plus grand que les freins conventionnels pour des arrêts encore plus efficaces. Le rouage intégral est livré de série.

BMW offre les plus récentes technologies en matière de dispositifs d’aide à la conduite. Plusieurs figurent malheureusement sur la liste des options, ce qui est plutôt décevant pour un véhicule de ce prix. Ces dispositifs comprennent, par exemple, le système de surveillance d’angle mort, le freinage d’urgence automatique, qui applique les freins lorsque le véhicule voit un éventuel risque de collision avec un obstacle. Bon nombre de ces caractéristiques équipent de série le nouveau Volvo XC60, un peu moins cher. Et aussi des véhicules comme le… Hyundai Tucson.

Des véhicules comme le BMW X3 xDrive30i apporte un souffle nouveau au sein de la marque, qui a annoncé qu’elle lancerait ou réviserait quelque 40 véhicules au cours des 24 prochains mois. En combinant toutes les améliorations apportées, le X3 ne bouleverse pas l’ordre établi. Mais il a atteint une maturité qui lui permet assurément de ne pas se laisser déjouer par la concurrence.

Fiche technique du BMW xDrive30i 2018
Prix de base : 48 000 $
Prix du modèle essayé : 61 195 $
Entraînement : Rouage intégral (AWD)
Moteur : 4 cylindres de 2,0 L Turbo (248 chevaux ; couple de 258 lb-pi)
Boîte de vitesses : Automatique à 8 rapports