BMW i8 2018 — Une exotique sans compromis

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, avril 23, 2018

APPRECIATION DE: Bmw - I8 2018

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

Vous êtes nouveau dans le club des millionnaires et vous souhaitez vous véhiculer différemment? Même avec de l’argent, sortir du lot n’est pas si évident. Conjuguer cœur et raison l’est encore moins. Allure époustouflante, hautes performances, confort et faible consommation dans un même véhicule, c’est possible, si on se tourne vers une BMW i8 2018.

p90148136_highres_bmw-i8-04-2014 Lorsqu’on est prêt à payer dans les six chiffres pour une voiture, on a normalement le choix entre une berline, un coupé ou un utilitaire aux formes pour le moins banales qui se démarquent des véhicules plus communs par leur équipement, leur grosse mécanique et la qualité de leur finition. Aux yeux de ma mère par exemple, une Mercedes de Classe G passe complètement inaperçue aux côtés d’une Subaru BRZ. Elle n’a pas tort. Qui a réussi à nous mettre dans le crâne qu’une grosse boîte à sardines est automatiquement jolie si elle coûte la peau des fesses?

L’autre option lorsque vient le moment de s’acheter une voiture qui vaut le prix d’une maison modeste, c’est d’y aller pour une exotique. Pas de doute cette fois, on a le style qui va avec la somme dépensée. En revanche, les Lamborghini et ses semblables ne sont pas des voitures de tous les jours. Inconfortables, bruyantes, polluantes, pas toujours dociles, bref on aura besoin d’une seconde voiture pour les journées normales et on revient à la case départ. À moins que… on se tourne vers une BMW i8.

Le style avant tout

06-bmw-i8-2018 La BMW i8 2018 est d’abord une splendide voiture ou à tout le moins une qui se distingue du lot. J’ai conduit d’innombrables véhicules par le passé et je ne me souviens pas avoir eu autant de regards braqués sur moi. Si vous voulez passer sous le radar, oubliez ça, c’est impossible. Sortir d’un commerce et trouver des gens qui prennent votre voiture en photo dans le stationnement, c’est apparemment chose courante en i8. Ça m’est arrivé plusieurs fois en une seule semaine.

Et si vous croyez pouvoir discrètement ouvrir la portière et filer, c’est que vous ne savez pas encore que les portières ouvrent à la verticale et que vous devrez vous adonner à un petit tour de gymnastique devant public. Le mieux, c’est de se poser les fesses d’abord, puis de faire une petite rotation d’un quart de tour en se glissant les jambes sous le volant. Malgré les apparences, c’est plutôt facile et une fois calé dans le siège, le confort est étonnant.

Une capsule douillette

La BMW i8 2018 a l’allure d’une exotique, mais avec le confort d’un coupé grand tourisme. On peut parcourir de grandes distances sans se fatiguer. En fait, les seuls muscles qui risquent d’être endoloris après une balade en i8 sont ceux de la mâchoire pour avoir trop souri. La façon qu’elle a de rester à la fois parfaitement à plat en courbe et d’absorber les imperfections de la chaussée en douceur relève de la magie. Normalement, ça tient et ça brasse ou ça absorbe et ça penche, il faut faire des choix. Pas avec la i8, elle offre vraiment le meilleur des deux mondes. En fait, s’il y a place à l’amélioration, ce n’est pas du côté de la i8 elle-même, mais plutôt de sa monte pneumatique. Du type « on sabre les performances pour économiser une larme d’essence » ou plus connu sous l’appellation « faible résistance de roulement », ces pneus ont leur place sur les jantes d’une Prius, mais la i8 mériterait de vraies gommes de haute performance.

05-bmw-i8-2018 L’habitacle de la BMW i8 est coloré et les ceintures de sécurité bleues de la version d’essai sont du plus bel effet. On a résisté à la tentation de mettre trop de boutons et de gadgets et c’est tant mieux. Contrairement à ce que son apparence laisse croire, la i8 est facile d’utilisation et même sa visibilité n’est pas si mal. Bien serré dans le siège, le superbe volant en main, on apprécie la relative exiguïté de l’habitacle qui ajoute à l’expérience de conduite et à la proximité qu’on a avec la voiture et la route. Comme dans un cocon très stylé et drôlement rapide, mais toujours confortable.

Moderne sous toutes les coutures

La BMW i8 2018 aurait pu se contenter d’être une superbe sportive aux lignes futuristes et ça aurait sans doute suffi, mais ce n’est pas le cas. Elle boucle le 0-100 km/h autour de 4 secondes et consomme à peine 8 litres aux 100 km/h en moyenne. Cela est rendu possible grâce à une motorisation hybride composée d’un tout petit moteur 3 cylindres à essence de 1,5 litre turbocompressé entraînant les roues arrière et d’une motorisation électrique aux roues avant.

Au total, la BMW i8 2018 dispose de 369 chevaux, soit 12 de plus que l’an dernier. En mode normal, elle bénéficie donc d’un rouage intégral, les moteurs travaillant de concert selon les conditions. En mode purement électrique cependant, la i8 est une traction. Elle offre ainsi d’une autonomie d’environ 25 kilomètres. Cela semble bien peu, mais durant ma semaine d’essai je l’ai branché sur secteur aussi souvent que possible et j’ai fait la plupart de mes déplacements locaux en ne consommant aucun carburant. Ajoutez à cela quelques déplacements de plus longue distance et j’ai terminé la semaine avec une moyenne de 5 litres aux 100 km.

Pour qui a les moyens de se l’offrir, la BMW i8 2018 est peut-être la voiture la plus exotique que l’on puisse utiliser au quotidien. Je l’ai conduite dans la neige et même avec mes filles de 6 mois et 3 ans à l’arrière. Une en siège d’enfant vers l’avant et l’autre renversé. Ça demande d’avancer les sièges avant, mais allez trouver une autre voiture avec autant de panache dans laquelle on peut faire une petite balade en famille… sans utiliser une goutte d’essence.

Fiche technique de la BMW i8 2018

  • Prix de base : 149 900 $
  • Prix du modèle essayé : 159 042 $
  • Entraînement : intégral
  • Moteur essence : 3 cylindres 1.5L, turbocompressé, 228 chevaux, 236 lb-pi de couple
  • Moteur électrique :  105 kW (141 chevaux), 184 lb-pi de couple
  • Transmission : automatique, 6 rapports