Quelle idiotie que cette législation de l’état de la Floride d’exiger un permis de conduire international aux touristes canadiens! D’accord, on a remis l’application de cette loi à plus tard, mais il reste qu’un groupe de législateurs avaient édicté ce règlement avant de se faire tomber sur le dos à bras raccourcis par des groupes en colère et des associations ulcérées.

On a là une autre preuve jusqu’à quel point les Américains peuvent être obtus à certaines occasions. Et il n’est pas dit qu’ils ne reviendront pas à la charge à un moment donné.

Il me semble que ce ne doit pas être difficile de demander aux policiers de lire en français quelques lignes du permis de conduire afin de déchiffrer l’information dont ils ont besoin. N’importe quel individu sain d’esprit est capable d’apprendre que « date de naissance » est l’équivalent de « birth day » ou que « expire » signifie la même chose en anglais comme en français.

Faut-il être un génie pour assimiler ces simples notions de la langue?

Les Américains peuvent se compter chanceux que l’Europe n’exige pas d’eux non  seulement un permis de conduire international, mais un document démontrant qu’ils ont les connaissances et les aptitudes pour conduire en France, en Italie et partout ailleurs en Europe là où la circulation exige un esprit alerte, des réflexes vifs et une capacité de rouler en rangs serrés. Je dirais que 90 % des Américains sont incapables de manœuvrer dans le trafic européen et encore moins de se garer dans le minimum d’espace qui est la norme outre-Atlantique. Dans un tel contexte, on est mal avisé de faire la leçon à qui que ce soit en matière de conduite automobile.

5 thoughts on “Blogue de Jacques Duval – Une autre idiotie à l’américaine

  1. Ça démontre aussi une chose. C’est la population est capable de faire changer d’idée leurs dirigeants obtus, alors qu’ici c’est impossible.

  2. Les politiciens changent d’idées souvent, la même chose au Québec en ce moment. Des vrais girouettes.

    Avec le nombre de touristes du Québec qui voyage en Floride, il serait bon que les policiers aient une courte formation pour comprendre le permis du Québec. Pas compliqué il me semble. Nom = Name, Numéro = Number, etc. Même pas cinq mots à comprendre. Je suppose qu’après une semaine d’intense formation à temps plein, la plupart devraient réussir le test. Ceux qui comprennent au moins six mots pourraient mériter une prime de complexité supérieure. Les autres moins favorisés intellectuellement pourraient être destinés aux taches administratives comme opérateur de déchiqueteuse, servir le café au capitaine, etc.

    Et surtout, ne mentionnez pas que les chiffres sur votre permis sont des chiffres arabes, comme en anglais, vous irez en cellule subito presto.

  3. Vous avez bien raison pour ce qui est de la conduite aux États-Unis et surtout pour le stationnement. C’est une vraie farce à voir ici en Floride.
    Mais il y a une chose que je comprends pas dans tout ca. Comment ce fait-il que je paie environ 100 dollars pour un passeport (pour 5 ans) et que je devrai payer environ 38 dollars photo et taxe inclus (pour 1 an). Il y sûrement un problème quelque part. Pour le reste on verra si vraiment la Floride va revenir sur sa décision.

  4. Ils ont des problèmes d’emplois là bas, il faut bien qu’ils trouvent une loi !
    Il y a rien de mieux que de créer un règlement pour créer de l’emploi. Nos ministères d’ici y sont très bien outillés.
    Vous allez dire que je suis hors sujet, mais d’avoir repoussé la retraite de deux années supplémentaires n’a pas trouver écho chez nos fonctionnaires ni policiers et pompiers. Plusieurs devront se rendre à 67 ans pour que ces derniers puissent jouir de leur retraite sans pénalité. C’est autant disproportionnel que ce fameux permis de conduire. Mais ici ce fut le silence complet.

  5. Jouons le jeu. Tout le monde sait qu’il en coûte des frais pour l’obtention d’un permis de conduire international et que son seul but est de traduire notre permis dans la langue du pays où nous voulons séjourner. Donc si je vais en Chine pour quelque mois, il serait bon d’en obtenir un pour que les chinois puissent lire mon permis en chinois.

    Pour ce qui est des États-Unis il faut que notre permis soit en anglais. Voici un truc qui ne vous coûtera rien sauf un déplacement à un bureau de la SAAQ. Demander que l’on change le code de langue français dans votre dossier pour le conde de langue anglais. Il vous sortirons ainsi un permis anglais gratuitement et le tour est joué. Le seul désavantagwe c’est que vous recevrer toute la future correspondance de la SAAQ en anglais. Mais il y un prix à payer à tout.

    Bonne visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *