Blogue de Jacques Duval – Aston ou Harley?

par Jacques Duval, février 13, 2013


Quand on aime l’automobile et que l’on gagne sa vie dans le milieu, on ne se rend pas compte que beaucoup de gens ont une vision beaucoup plus terre-à-terre de ce qui fait la joie des fanatiques comme nous. Par exemple, l’autre jour un de mes bons amis m’a demandé si je l’accompagnerais dans sa tournée de shopping pour faire l’achat d’une voiture quatre places de prestige. Il zieutait une berline dans le style de la Maserati Quattroporte ou l’Aston Martin Rapide dans le but de s’offrir une auto avec une aura sportive.

Notre premier arrêt : Aston Martin. Mon ami trouve la voiture très belle et sa tentation est grande d’en faire l’acquisition. Pour la petite tournée de démonstration, il décide de s’asseoir à l’arrière afin d’y vérifier l’habitabilité pendant que le vendeur prendra le volant. J’entends tout d’un coup un « ayoye » bien senti appuyé d’une cavalcade de jurons bien de chez nous. Comme de raison, notre client venait de se heurter le ciboulot sur l’embrasure de la portière au découpage très bas, ce qui donne l’impression d’un coupé deux portes. Il demande ensuite à un de ses amis qui nous accompagnaient et qui était resté dans la salle d’exposition de venir s’asseoir à l’arrière, au cas où l’incident serait le résultat d’une gaucherie de sa part. L’ami tente de rejoindre notre acheteur à l’arrière et bang, il se pète la tête lui aussi et enguirlande tout l’entourage en se demandant quelle sorte de maudite voiture que c’est ça.

La suite est, pour moi, la partie la plus drôle. Le vendeur lance le moteur et donne deux ou trois coups d’accélérateur. Réaction de mon copain. « Cou donc, le muffler est-il pété! Le char sonne comme une Harley Davidson. » Évidemment, le vendeur voulait simplement faire entendre à son client la sonorité suave du moteur de l’Aston. Fin du shopping. Mon ami est allé s’acheter une BMW série 7 toute neuve dont le climatiseur ne fonctionnait pas, faute de fréon, confirmant que les voitures de prestige ne sont pas toujours à la hauteur de leurs prix élevés.  Comme quoi nous n’avons pas tous la même perception de l’automobile.

8 thoughts on “Blogue de Jacques Duval – Aston ou Harley?

  1. aAAAH pour moi Aston Martin sera toujours le summum de beaute dans une voiture. Si je me souciais de mon peteu je conduirais pas un Wrangler. Et ne me laisses meme pas commencer au sujet des proprios de Beemers.

  2. La seule voiture que j’ai possédé et qui n’a jamais eu à retourner chez le concessionnaire pour une réparation fut une Suzuki 3 cylindres 800 cc, 4 vitesses. Seulement les changements d’huile, aucun rappel. Rien, niet! Dire que je l’avais payée comptant et que tous me déconseillais cette voiture. Ce fut la plus durable que j’ai eu. Comme quoi le prix n’est pas synonyme de qualité, seulement de luxe et prestige,

    • on a eu pandent des années comme voiture de courtoisie a notre garage des GEO METRO. mecanic indestructible, et on sais tous ke les courtoisie se fon mal mener en tab/%??

  3. Excellente anecdote! Ça explique pourquoi ces grosses berlines allemandes et japonaises “wanna be” sportives se fabriquent encore!

    @Ben, effectivement plus il y a d’équipement dans une voiture, plus il y a d’occasion de défaillance. Je recommande toujours à mon entourage de choisir les “options” qu’ils utiliseront vraiment, sans plus.

    • Faut dire que la Suzuki n’avait même pas de radio, aucun équipement, une auto a sa plus simple expression. Ca aide a ne pas avoir de problèmes.

  4. Idem Ben. Hyundai Pony 1985, 1.4L 5 vitesse, choke manuel, traction arriere, un charme dans la neige et le froid. Une hose de radiateur c’est tout.
    Je peux ajouter Ford Capri 1980, 2.3L, 4 vitesses.
    A la minute ou tu ajoute de l’electronique: Cavalier RS 1988, paquet de trouble, mon ami a du fabriquer un washer pour reconstruire la transmission, ou bien je restais pris en premiere.
    Tu pouvais t’asseoir a cote du moteur, dans la Pony.

  5. Mais aujourd’hui c’est la mentalite “Vaut mieux l’avoir et ne pas en avoir besoin, qu’en avoir besoin et ne pas l’avoir”, OK, ca marche quand tu fais de la trail, mais je m’ecarte du sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *