Avant de prendre le volant – Quelques conseils judicieux pour les jeunes conducteurs

LES GUIDES par Rédacteur invité, September 11, 2012

Pour de nombreux jeunes, l’obtention du permis de conduire constitue un premier pas concret vers l’autonomie. Les conseils qui suivent s’adressent avant tout à vous, jeunes conducteurs. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à mieux vous préparer à prendre le volant.
Vérifiez que vous êtes bien assuré
Vous devez avant tout vérifier si une assurance adéquate vous protège, vous et le véhicule que vous conduisez, en cas d’accident. Si vous empruntez le véhicule de vos parents, par exemple, assurez-vous d’être couvert par leur police en tant que conducteur occasionnel ou en tant que conducteur principal, selon votre situation. Si vous possédez votre propre véhicule, l’option Valeur à neuf est tout indiquée pour une voiture neuve, alors que l’option Valeur plus protège votre voiture d’occasion contre la dépréciation. De plus, si vous avez moins de 25 ans, Desjardins Assurances générales vous offre le rabais Jeunes sur votre assurance automobile, rabais qui peut atteindre jusqu’à 20 %.

 

Mettez en pratique les enseignements de votre cours de conduite
Depuis 2010, le cours de conduite est obligatoire. Ce que vous y apprendrez vous permettra  d’améliorer vos compétences au volant. Efforcez-vous de bien mettre en pratique ce que vous y aurez appris. Vous aurez ainsi une longueur d’avance.
Préparez-vous avant de partir
Avant de prendre la route, assurez-vous de bien connaître le chemin que vous emprunterez. Mettez-vous à l’aise pour conduire et prenez le temps de vous familiariser avec l’équipement du véhicule. Lorsque vous roulez, concentrez-vous sur la conduite; ce n’est plus le temps d’ajuster votre siège ou votre rétroviseur, ni de chercher les feux ou la ceinture de sécurité. Ce sont des choses auxquelles vous devez voir avant de démarrer.

 

Évitez les distractions

On ne le dira jamais assez : évitez le plus possible les distractions. Même l’utilisation d’un téléphone mains libres dernier cri en conduisant constitue une distraction. Que dire alors des échanges de textos au volant? Non seulement une telle pratique est éminemment dangereuse, mais elle est aussi interdite. Après tout, votre vie tient-elle à un coup de fil, à un message texte ou à un courriel?

 

Assurez-vous que le véhicule est en bon état
Vous devez toujours vous assurer du bon état du véhicule que vous conduisez. Il va sans dire qu’on doit éviter de prendre le volant d’un véhicule en mauvais état. Avant de prendre le volant, donc, assurez-vous que le véhicule que vous conduisez ne présente pas de signe de défaillance.

 

Prenez des précautions élémentaires

Si vous prévoyez sortir et boire de l’alcool, par exemple, pensez à prendre un taxi. Le taxi est disponible en tout temps. Si vous avez pris votre véhicule, vous pouvez coucher chez un ami et rentrer chez vous le lendemain. Mieux encore, pensez au transport en commun pour l’aller comme pour le retour; mieux vaut compter sur un chauffeur en livrée que sur un chauffard enivré!

 

Si vous sortez à plusieurs, désignez à l’avance un conducteur. Il ne faut pas que ce conducteur désigné soit celui d’entre vous qui aura le moins bu, mais plutôt celui d’entre vous qui se sera abstenu de boire! Ne montez jamais monter à bord d’un véhicule conduit par une personne qui a consommé de l’alcool ou de la drogue.

 

Enfin, si vous tenez absolument à revenir avec votre véhicule, faites appel à des services de raccompagnement. De tels services sont en effet disponibles toute l’année dans certaines régions du Québec. Et pendant la période des Fêtes, il y a l’Opération Nez rouge. L’utilisation de ces services est peu coûteuse, souvent gratuite. Vous pouvez, si vous le souhaitez, offrir un pourboire qui est remis à un organisme à but non lucratif. De plus, le véhicule est rapporté de façon sécuritaire à la maison. Informez-vous pour connaître les services offerts dans votre quartier ou dans votre région.

 

Sources :

  • Service de sécurité routière du Québec
  • Société de l’assurance automobile du Québec